Message de la pcdp

Créé par le 19 avr 2015 | Dans : Non classé

La P.C.D.P va participer à la foire a tout de Poses qui est un petit village normand, située dans l’Eure ( 27740 )  La foire se déroulera du 1 au 2 mai sur la place de la république . Nous seront présent les 2 jours . Notre stand vendra des petits objets ( pendentif, coquetier, poussin en laine … )

Image 1
Les membres de la PCDP

l’exploitation des produits

Créé par le 22 mar 2015 | Dans : Non classé

les oeufs

Les œufs se ramassent plusieurs fois par jour hiver comme été .On les conservera dans une cave fraiche ou au réfrigérateur . Pour le gout et pour que l’albumen se détache mieux de la membrane coquillère, il est préférable d’attendre deux jour avant de consommer des œufs frais . Les œufs souillé sont a consommer sans tarder après avoir ôté les impureté à l’eau chaude .De nouvelles études démontrent que seul le cholestérol produit par le corps est nocif ; les œufs peuvent donc être consommer sans scrupules en quantités raisonnable .Des expositions d’œufs aident a choisir la couleur des coquilles d’œufs des différentes races .

Image 1

 

la viande

La viande de poules vivant en liberté est plus savoureuse mais aussi plus ferme que celle de la volaille d’engraissement industrielle .La poitrine et les cuisses constituent des mets particulièrement délicats .

 

les excréments

Les excréments de volaille ont une grande valeur fertilisante .Ils contiennent environ 25% de substance organique et beaucoup plus d’azote, de phosphore et de potassium que les autres matières fécale .Chaque animal en produit environ 150  à 200 g par jour .On les mélangera de préférence au compost ou on les préparera avec une quantité au moins équivalente -si possible plus d’eau que de purin- que l’on répandra après l’avoir dilué une nouvelle fois .

 

les plumes

A l’exception des plumes de certaines races utilisé a des fins décoratives parce qu’elle ont une forme ou un coloris particulièrement esthétiques, le plumage peut uniquement être composté ou enfoui .

Image 2

 

les combats de coqs

Créé par le 22 mar 2015 | Dans : Non classé

Le combat de coqs séculier est une discipline qui consiste à faire s’affronter deux coqs préparés aux combats sur une aire prévue à cet effet appelée gallodrome Cette pratique très ancienne est devenue très controversée en raison des mutilations que subissent les coqs tant et si bien qu’elle est interdite dans de nombreux pays. Elle reste néanmoins très populaire dans différentes régions du globe et fait l’objet de paris légaux ou illicites.

Histoire

Le combat de coqs est aussi vieux que la domestication du coq sauvage. Le coq sauvage gallus gallus aurait été domestiqué en Asie pour ses qualités belliqueuses. Cela date de la sédentarisation des premiers agriculteurs dans ces régions. De l’Asie, la pratique s’est répandue en Europe grâce aux Grecs, aux Romains et aux Phéniciens. Il eut beaucoup de succès en Grande-Bretagne, en Irlande, en Espagne, dans les Flandres (belge et française). Il fut tellement populaire en Angleterre, notamment dans l’aristocratie, que Cromwell décida de l’interdire pour éviter les rassemblements des royalistes autour des « pits », arènes. De l’Europe, il fut exporté aux Etats-Unis par les Anglais et Irlandais, au Brésil par les Portugais et dans le reste de l’Amérique latine par les Espagnols. Aux États-Unis, il fut pratiqué par les premiers présidents et fut tellement populaire que l’aigle américain fut préféré de justesse au coq de combat comme symbole national. Certains lui reprochaient de rappeler le colonisateur anglais puisque bon nombre de souches de coqs de combat provenaient d’Angleterre. L’Afrique l’a moins connu, mis à part Madagascar où il fut amené par les Merina de Malaisie et par les commerçants arabes. En Asie, il reste très pratiqué sauf bien sûr par les peuples nomades. En France, il est autorisé dans les localités où la tradition est ininterrompue, c’est-à-dire dans une vingtaine de gallodromes des départements du Nord et du Pas-de-Calais et dans ceux des Dom-Tom. À noter que le mot « gallodrome » utilisé dans la loi, est traduit par « pitt » dans les Antilles et « rond » à la Réunion.

Image 1

 

 

Le chant du coq dans toutes les langues

Créé par le 21 mar 2015 | Dans : Non classé

  • En francais, le chant du coq est traduit par l’onomatopée Cocorico
  • Kikeriki en allemand.
  • Cock-a-doodle-do en anglais.
  • Kokokog et Kekele en breton.
  • 唂唂唂 en cantonnais.
  • 咕咕咕 en chinois standard.
  • Quiquiriquí en espagnol.
  • Kokeriko en espérento.
  • Coucouricou en grec.
  • Kukuruyuk en indonésien.
  • Mac na hóighe slán en irlandais.
  • Chicchirichi en italien.
  • Kokekoko en japonais.
  • Kokodiako en kikongo
  • Kukeleku en néerlandais
  • Cocorococo en portugais, et cocoricó au Bresil.
  • Cucuriguuuu en roumain.
  • Coucarékou en russe.
  • Kuckeliku en suédois.
  • Ky-ky-ri-ký en tchèque.
  • Ake-e-ake-ake en thaï.
  • Ò-ó-o-o en vietnamien.
  • koukouyoukou en hatïen.
  • Kokouukuuu en maroquain
  • Gaggalagaggalagó en islandais
  • U-urru-U en turc

Image 3

La poule caquète, le poussin pépie, le coq chante. Selon les langues et les pays, la transcription phonétique de son chant prend des formes très différentes. Le chant du coq est inné, il n’est pas appris.

les races de poules françaises

Créé par le 04 mar 2015 | Dans : photo de poules, Poussin et Famille

Les différentes races de poules françaises :

Image 1

coq coucou de renne

Image 2

coq meusien

Image 6

coq bourbonnais

Une petite poule

Créé par le 04 mar 2015 | Dans : Humour autour de la poule, Littérature

La chanson des petites poules !

Image de prévisualisation YouTube

Les deux coqs

Créé par le 04 mar 2015 | Dans : Littérature

Les deux Coqs

Deux Coqs vivaient en paix : une Poule survint,
Et voilà la guerre allumée.
Amour, tu perdis Troie ; et c’est de toi que vint
Cette querelle envenimée,
Où du sang des Dieux même on vit le Xanthe teint.
Longtemps entre nos Coqs le combat se maintint :
Le bruit s’en répandit par tout le voisinage.
La gent qui porte crête au spectacle accourut.
Plus d’une Hélène au beau plumage
Fut le prix du vainqueur ; le vaincu disparut.
Il alla se cacher au fond de sa retraite,
Pleura sa gloire et ses amours,
Ses amours qu’un rival tout fier de sa défaite
Possédait à ses yeux. Il voyait tous les jours
Cet objet rallumer sa haine et son courage.
Il aiguisait son bec, battait l’air et ses flancs,
Et s’exerçant contre les vents
S’armait d’une jalouse rage.
Il n’en eut pas besoin. Son vainqueur sur les toits
S’alla percher, et chanter sa victoire.
Un Vautour entendit sa voix :
Adieu les amours et la gloire.
Tout cet orgueil périt sous l’ongle du Vautour.
Enfin par un fatal retour
Son rival autour de la Poule
S’en revint faire le coquet :
Je laisse à penser quel caquet,
Car il eut des femmes en foule.
La Fortune se plaît à faire de ces coups ;
Tout vainqueur insolent à sa perte travaille.
Défions-nous du sort, et prenons garde à nous
Après le gain d’une bataille.

Jean de la Fontaine

Les Deux Coqs est la douzième fable du livre VII de Jean de la Fontaine situé dans le second recueil des Fables de la Fontaine, édité pour la première fois en 1678.

Image 5

 

La poule aux oeufs d’or

Créé par le 04 mar 2015 | Dans : Littérature

La poule aux oeufs d’or.

 

L’avarice perd tout en voulant tout gagner.

Je ne veux, pour le témoigner,

Que celui dont la Poule, à ce que dit la Fable,

Pondait tous les jours un œuf d’or.

Il crut que dans son corps elle avait un trésor.

Il la tua, l’ouvrit, et la trouva semblable

A celles dont les œufs ne lui rapportaient rien,

S’étant lui-même ôté le plus beau de son bien.

Belle leçon pour les gens chiches :

Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus

Qui du soir au matin sont pauvres devenus

Pour vouloir trop tôt être riches ?

Jean de la Fontaine

Image 3

 

le coq et le renard (fable)

Créé par le 04 mar 2015 | Dans : Littérature

Le Coq et le Renard

Sur la branche d’un arbre était en sentinelle
Un vieux Coq adroit et matois.
« Frère, dit un Renard, adoucissant sa voix,
Nous ne sommes plus en querelle :
Paix générale cette fois.
Je viens te l’annoncer ; descends, que je t’embrasse.
Ne me retarde point, de grâce ;
Je dois faire aujourd’hui vingt postes sans manquer.
Les tiens et toi pouvez vaquer
Sans nulle crainte à vos affaires ;
Nous vous y servirons en frères.
Faites-en les feux dès ce soir.
Et cependant viens recevoir
Le baiser d’amour fraternelle.
- Ami, reprit le coq, je ne pouvais jamais
Apprendre une plus douce et meilleur nouvelle
Que celle
De cette paix ;
Et ce m’est une double joie
De la tenir de toi. Je vois deux Lévriers,
Qui, je m’assure, sont courriers
Que pour ce sujet on envoie.
Ils vont vite, et seront dans un moment à nous.
Je descends ; nous pourrons nous entre-baiser tous.
-Adieu, dit le Renard, ma traite est longue à faire :
Nous nous réjouirons du succès de l’affaire
Une autre fois. Le galand aussitôt
Tire ses grègues, gagne au haut,
mal content de son stratagème ;
Et notre vieux Coq en soi-même
Se mit à rire de sa peur ;
Car c’est double plaisir de tromper le trompeur.

Jean de la Fontaine

Image 2

Poules et coqs en stocks

Créé par le 04 mar 2015 | Dans : Humour autour de la poule, Littérature

Regardez cette  vidéo pour vous aidez a mieux comprendre les poules et leur mode de vie ( vidéo très conseillé ) .

 

Image de prévisualisation YouTube
1234

Sos Sdf Nîmes |
Amap72 |
Amapdubeury |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Brusquoise
| Association de Botanique Ch...
| A M C